login

Pourquoi opter pour la Discipline Positive?

La Discipline Positive demande de mettre en place une collaboration entre le parent et ses enfants. En ce sens, elle requiert plus d'énergie au quotidien qu'une éducation autoritaire qui contraint l'enfant et le force à plier ou qu'une éducation permissive où le parent est quelque peu démissionnaire.

Pourquoi opter pour la Discipline Positive?
By Sandrine Dirani
Sommaire
Stage 'Atelier de philosophie'
Du 8 au 12 avril
Pour des groupes d'enfants de 8 à 12 ans

La Discipline Positive demande de mettre en place une collaboration entre le parent et ses enfants. En ce sens, elle requiert plus d'énergie au quotidien qu'une éducation autoritaire qui contraint l'enfant et le force à plier ou qu'une éducation permissive où le parent est quelque peu démissionnaire.

Alors pourquoi adopter la Discipline Positive ?

Cette méthode éducative permet de mettre en place une éducation à la fois ferme et bienveillante c'est-à-dire une éducation respectueuse de l'enfant, de son rythme, de sa personnalité et du parent, de ses contraintes, de ses valeurs et des besoins spécifiques requis par chaque situation particulière. La bienveillance, bien loin d'être une surprotection ou une recherche désespérée du parent pour éviter toute frustration à son enfant, est plutôt une recherche de création de lien avec son enfant. Il s'agit d'être à ses côtés, de lui montrer que l'on comprend son ressenti mais que ses émotions ne doivent pas le déborder.

La Discipline Positive apprend à gérer ses émotions

Si tel est le cas, une pause s'impose pour lui permettre de retrouver son calme et une juste appréciation des choses. C'est tout le contraire de la permissivité. Une pause ne consiste aucunement à baisser les bras mais à exprimer à l'enfant qu'il a dépassé les limites que vous êtes prêt à tolérer. Les temps de pause fixent un cadre et permettent à l'enfant de prendre conscience de son comportement déviant en prenant du recul. La bienveillance devient alors le liant qui vous permet de ne pas rompre le lien avec votre enfant, de lui exprimer clairement que vous pouvez ne pas être d'accord avec lui, vous n'en êtes pas pour autant contre lui. Cette porte ouverte est essentielle pour lui permettre de revenir sereinement vers vous une fois calmé, sans avoir pour autant l'impression de se renier ou de perdre la face. En ce sens, l'éducation positive permet de recentrer le sujet : le conflit ne se situe pas entre le parent et l'enfant. Il s'agit de mettre l'enfant face à lui-même, à son comportement, de lui permettre d'accepter ses émotions et d'apprendre à les gérer, etc.

Elle développe la confiance en soi et l'autonomie de votre enfant

Vous avez ainsi appris à votre enfant à gérer seul ses émotions. C'est une première étape de franchie : votre enfant a expérimenté le fait que l'on peut survivre à la déception ou à la frustration. Cependant, le différend qui vous a opposé demeure entier. Lorsque votre enfant revient vers vous, vient le temps de la recherche de solutions. L'éducation bienveillante consiste alors à le questionner plutôt qu'à lui imposer. Il doit être capable de mettre des mots sur son comportement déviant, essayer de percevoir pourquoi il a eu lieu et être impliqué dans la recherche de solutions pour que ce comportement ne se reproduise plus. En ce sens, la Discipline positive développe la coopération dans la relation parent-enfant et vous aide à élever un enfant qui a le sentiment d'être capable et qui développe sereinement sa confiance en lui et son autonomie.

C'est pour mettre à diposition des parents cette approche adlérienne de l'éducation totalement novatrice que Jane Nelsen, psychologue, éducatrice et mère de sept enfants a développé la Discipline Positive aux Etats-Unis. Si vous souhaitez aussi vous initier à cette méthode éducative, n'hésitez pas à suivre l'une de nos formations avec une coach certifiée : Comment éduquer sans punir, ni crier? et Comment gérer les rivalités dans la fratrie?

Cet article vous a interessé ?
Présenté par: Sandrine
le 08 Avril 2018
Partager sur: