login

Apprenez à votre enfant à gérer ses émotions

Votre enfant a du mal à gérer ses émotions et cela influe sur ses apprentissages et sur sa vie en général ? Découvrez comment l'aider à mieux gérer son stress et ses émotions.

  1. Apprenez-lui à se connecter à ses émotions et à les nommer
  2. Aidez-le à trouver une réponse adaptée à ses besoins
  3. Aidez-le à accepter ses émotions et à lâcher prise pour trouver l’équilibre

Apprenez à votre enfant à gérer ses émotions

Apprenez-lui à se connecter à ses émotions et à les nommer

Aidez votre enfant à se connecter à ses émotions.

Votre enfant est un être humain à part entière et, comme tel, il est ambivalent (il veut tout et son contraire), rempli de doutes, de paradoxes et de fragilités.

Apprenez-lui, dès le plus jeune âge, à prendre conscience de ce flux d’émotions et à le gérer. C’est en se connectant à soi-même, en se confrontant à sa part d’ombre et en libérant nos émotions positives que l’on développe une juste connaissance de soi et que l’on progresse.

Lui apprendre à identifier ses émotions et à les accepter, c’est l’aider à réfléchir posément et à gagner en lucidité pour pouvoir prendre les bonnes décisions.

Pour cela, il va devoir apprendre à nommer ses émotions.

Les jeunes ont beaucoup de mal à mettre un mot sur leurs émotions. Les adolescents, surtout, ont souvent l’impression d’être en colère alors qu’ils sont juste angoissés, préoccupés ou même tristes. Encouragez-les à être précis sur ce qu’ils ressentent et écoutez-les, sans jugement. Nous attendons beaucoup de nos ados sans nous en rendre compte. Ils ont grandi d’un coup. Physiquement, ils ressemblent à de petits adultes et pourtant la partie du cerveau qui permet de réguler leurs émotions n’atteint sa maturité qu’à 25 ans. Soyons patients même si je suis consciente que c’est parfois compliqué!

Aidez-le à trouver une réponse adaptée à ses besoins

Expliquez-lui qu’une émotion est un message envoyé au cerveau pour qu’il prenne conscience d’un besoin inassouvi. A quoi son émotion le renvoie-t-elle ? Aidez votre enfant à faire ce travail introspectif pour découvrir ce qui le déstabilise.

C’est essentiel dans sa vie en général. Cela l’est également au niveau de ses études car il ne pourra pas travailler de façon efficace tant qu’il n’aura pas retrouvé le calme intérieur.

Si vous le voyez passer des heures à son bureau pour un résultat somme toute limité, essayez d’analyser avec lui son ressenti :

  • A-t-il un besoin vital inassouvi ? A-t-il faim ? N’a-t-il pas assez dormi ?

    Il est logique d’être plus irritable ou d’avoir moins d’énergie dans ce cas-là.

  • A-t-il besoin de se sentir rassuré ?

    Auquel cas, essayez de découvrir ce qui le préoccupe. Peut-être s’est-il disputé avec un ami ou a-t-il rompu avec son ou sa petit(e) ami(e) ? Engagez le dialogue. Soyez dans l’écoute, sans jugement. Vous verrez que vous allez découvrir beaucoup de choses sur votre enfant, sur ses craintes, sur sa fragilité. Beaucoup de jeunes, notamment les ados, attaquent parce qu’ils ont peur et sont préoccupés par mille sujets de leur environnement sans oser en parler.

  • Eprouve-t-il un besoin d’amour ou d’appartenance inassouvi ?

    Peut-être se sent-il seul ou incompris ? Essayez de déterminer ce dont il aurait besoin pour se sentir mieux : plus de temps avec vous, une sortie avec des amis. Vérifiez qu’il n’est pas mis de côté ou harcelé à l’école.

  • A-t-il un besoin d’estime de soi inassouvi ?

    Vérifiez qu’il ne met pas trop d’enjeu sur la réussite et sur la performance pour être apprécié par vous, par ses professeurs ou par son entourage. Parfois vouloir trop bien faire paralyse : de peur d’échouer, votre enfant risque de ne plus rien faire du tout ! Apprnez-lui à mettre en place une politique des petits pas et valorisez ses progrès plutôt que ses résultats.

  • A-t-il un besoin de se réaliser inassouvi ?

    Et s’il ne trouvait tout simplement aucun sens à ses apprentissages. Beaucoup de jeunes manquent de motivation parce qu’ils ne comprennent pas le sens de leur scolarité.

    • Dans ce cas, aidez-le à réfléchir au « pourquoi » mais surtout au « pour quoi » de ses apprentissages. Pour quelle finalité ? Pour ce faire, vous pouvez tenter avec lui la technique des « 5 pourquoi ? »
    • Puis aidez-le à se fixer des objectifs S.M.A.R.T. avec un plan d’action associé pour l’encourager à se mettre en mouvement.

    Aidez-le à accepter ses émotions et à lâcher prise pour trouver l’équilibre

    Tant qu’il peut avoir un impact sur les événements, encouragez-le à agir. Se mettre en action est essentiel pour ne pas qu’il est l’impression de subir sa vie. Il est acteur, il a le choix, il peut influer sur son avenir.

    En revanche, la vie est ainsi faite que certains événements sont totalement indépendants de notre volonté. Apprenez-lui à les identifier et à lâcher-prise pour gagner en sérénité. Cette résilience lui sera d’un grand secours tout au long de sa vie car on ne peut pas influer sur tout ce qui nous entoure. C’est ainsi et il vaut mieux en prendre conscience dès le plus jeune âge.

    Pour l’aider à retrouver le calme intérieur, initiez-le dialogue avec lui. Cela lui permettra de se sentir écouté. Plus il sentira de la bienveillance à son égard, plus son cerveau va libérer de l’ocytocine, l’hormone de l’attachement. Celle-ci augmente le sentiment de confiance en soi et réduit le stress.

    Par ailleurs, plus votre enfant se sentira serein et plus l’adrénaline se libèrera, favorisant également l’envie d’apprendre et la transmission du savoir.

    Pour l’aider dans ce lâcher-prise, vous pouvez également l’initier à certains exercices de respiration (comme la respiration carrée) et de relaxation.

    Pour ne rien manquer de notre actualité, de nos conseils ou de nos articles dédiés à l'éducation et aux apprentissages de vos enfants, inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire. Tous les mercredis, à 14h, vous recevrez la Newsletter des parents.

    Vous êtes plus vidéos ? Notre chaîne YouTube est là pour vous !

Le livre idéal pour Parcoursup
9 étapes pour mieux se connaître
et réussir ses études
Présenté par: Sandrine
le 11 Décembre 2023
Partager sur: