login

Que signifie être attentif en cours ?

On a coutume de dire que pour bien apprendre, il faut être concentré pendant les cours. C’est parfaitement exact. Cependant, ce serait considérer que le cerveau peut rester concentrer pendant un temps infini de façon constante. Or, ce n’est pas le cas. La capacité de concentration de notre cerveau est limitée. Il ne peut pas être attentif de façon égale pendant toute une heure de cours. Il ne sert donc pas à grand-chose d’expliquer à nos enfants qu’il leur suffit de rester concentrer pour réussir. Encore faut-il qu’on leur explique ce qu’est la concentration et comment l’utiliser au mieux.

Que signifie être attentif en cours ?

On a coutume de dire que pour bien apprendre, il faut être concentré pendant les cours. C’est parfaitement exact. Cependant, ce serait considérer que le cerveau peut rester concentrer pendant un temps infini de façon constante. Or, ce n’est pas le cas. La capacité de concentration de notre cerveau est limitée. Il ne peut pas être attentif de façon égale pendant toute une heure de cours. Il ne sert donc pas à grand-chose d’expliquer à nos enfants qu’il leur suffit de rester concentrer pour réussir. Encore faut-il qu’on leur explique ce qu’est la concentration et comment l’utiliser au mieux.

L’attention soutenue ne dure qu’un temps

L’attention soutenue ne dure malheureusement qu’un temps. On ne peut pas avoir une concentration soutenue et linéaire pendant tout un cours d’une heure. A certains moments, notre cerveau va décrocher. Plutôt que de le laisser le faire de façon aléatoire en ne retenant que ce qu’il souhaite retenir, votre enfant va devoir devenir acteur de ses apprentissages, c’est-à-dire signifier à son cerveau les informations essentielles à retenir. Pour ce faire, votre enfant va devoir mettre en place un projet d’attention.

Elaborer un projet d’attention pour capter les informations importantes

Il s’agit, avant même le début du cours, d’indiquer à son cerveau quelles sont les informations importantes qu’il devra traquer pour bien les retenir. Le projet d’attention n’est pas uniforme. Il varie en fonction du lieu, des moyens mais aussi de la matière traitée. Prenons un exemple, si votre enfant a un cours de mathématiques ou de physique, il devra, en amont, dire à son cerveau de bien se concentrer sur les éventuelles formules, propriétés ou théorèmes, etc. Si, en revanche, il a cours d’histoire, il devra plutôt lui préciser de focaliser son attention sur les dates et sur les noms de personnages ou des événements.

Une fois que votre enfant a mis en place son projet d’attention par matière, il va pouvoir assister sereinement au cours en triant directement les informations et en essayant de se créer des images évocatrices en fonction de son type de mémoire. S’il est visuel, pour les retenir, il devra se construire des représentations mentales ou des schémas. S’il est auditif, il devra essayer d’imprimer les sons, les intonations de voix du professeur, une remarque faite par un élève, etc. Si, enfin, il est kinesthésique, il devra se remémorer des scènes qui l’ont marqué, des mouvements qui ont ponctué le cours.

Utiliser son attention sélective comme toile de fond

Ainsi, pendant un cours, il convient que votre enfant ait une attention sélective en toile de fond. Il ne doit pas forcément garder toutes les informations. Il opère un tri, fait une sélection et se fixe sur les informations qui correspondent à son projet d’attention. Votre enfant doit apprendre à ne solliciter son attention soutenue que lorsqu’il y a une information importante qu’il veut impérativement garder en mémoire. Il s’agit de ménager l’attention soutenue pour ne pas l’épuiser inutilement.

Le livre idéal pour Parcoursup
9 étapes pour mieux se connaître
et réussir ses études
Présenté par: Sandrine
le 22 Octobre 2018
Partager sur: