login
NOUVEAUTE 🎉 Découvrez Les 10 secrets des parents dont les enfants réussissent.

Planifier son travail pour apprendre efficacement et sans stress

Votre enfant a tendance à toujours travailler à la dernière minute ? Il ne s’y met que sous stress? Il a du mal à se motiver et ne cesse de procrastiner?

Voici nos conseils pour l’aider à s’organiser et à planifier son travail.

  1. Pour organiser son travail, l’outil idéal est le planning
  2. Prévoyez des moments où il se ressource
  3. Privilégiez les outils de la pensée visuelle
  4. Faites-lui comprendre l’importance de planifier

Planifier son travail pour apprendre efficacement et sans stress

Pour organiser son travail, l’outil idéal est le planning

Encouragez votre enfant à avoir deux plannings :

Un planning hebdomadaire sur lequel sont consignés :

  • les incontournables : ses heures de cours, ses activités extrascolaires, …
  • des plages de réactivation de la mémoire : il faut, en moyenne, cinq réactivations de la mémoire pour ancrer les apprentissages dans la mémoire à long-terme
  • des « bols d’oxygène » car un planning qui n’est fait que de contraintes ne sera jamais utilisé.

Un planning plus long-terme (trimestriel)

Votre enfant a un examen à venir, un exposé à rendre, encouragez-le à mettre sur son planning à long-terme la date de rendu puis à prévoir des points de passage pour être sûr d’être prêt le jour J.

Prévoyez des moments où il se ressource

Loin de lui faire perdre du temps, les moments de pause ou « bols d’air » sont indispensables pour un planning efficace. Prévoir des plages où votre enfant peut se ressourcer, c’est lui faire gagner une énergie considérable qu’il pourra mettre au service de ses études. En fonction du moment et de sa personnalité, il privilégiera des moments calmes (où il lit, écoute tranquillement de la musique dans sa chambre, écrit, médite, …) ou des moments d’interaction avec les autres (sorties avec ses amis, activités en famille, …) Dites-lui d’apprendre à écouter ses besoins réels pour y répondre et oxygéner son cerveau.

Mettez toujours le bien-être de votre enfant au centre : un enfant qui n’est pas bien dans sa peau ou qui est préoccupé a beaucoup plus de difficultés à avoir un cerveau disponible pour les apprentissages.

Privilégiez les outils de la pensée visuelle

Un planning doit être visuel. Pour cela, encouragez votre enfant à utiliser des pictogrammes :

  • un pictogramme pour illustrer les dates de rendu. Il doit rendre un exposé ? Il a un examen ? Dites-lui de mettre ce picto à la date butoir pour permettre à son cerveau d’anticiper et de visualiser le temps qu’il lui reste pour que le travail soit fait.
  • un pictogramme pour symboliser les points de passage intermédiaires. Chaque fois qu’il a un travail à effectuer pour une date précise, encouragez-le à se demander de combien de plages de travail il a besoin pour être prêt le jour J. Dites-lui de positionner ces plages de travail sur son planning à long-terme à l’aide de ce pictogramme. Pour chacune de ces sessions de travail, encouragez-le à se fixer des objectifs à réaliser. Par exemple, s’il a un exposé à rendre, il peut estimer avoir besoin de sept sessions de travail à répartir sur son planning. Pour les deux premières, il peut allouer la tâche « recherche des données », pour la troisième « élaboration du plan », pour les trois suivantes « rédaction » et pour la dernière « relecture ». Cela lui permettra, à chaque instant, de vérifier qu’il n’a pas pris de retard sur le planning prévu et de l’adapter en fonction.
  • S’il le souhaite, il peut avoir un pictogramme pour les plages de réactivation de la mémoire. Ces pictos de réactivation de la mémoire sont alors à mettre sur son planning hebdomadaire et lui permettront d’allouer du temps pour revoir régulièrement ses leçons et exercices et ne pas accumuler de retard qu’il lui sera difficile de rattraper.

Par ailleurs, les couleurs sont importantes pour élaborer un planning efficace. Dites-lui notamment de bien mettre en lumière les plages où il se fait du bien. Cela lui permettra de prendre conscience du fait qu’il ne fait pas que travailler et que nous, parents, valorisons autant son temps libre que son temps d’études. Cela lui permettra de gagner en motivation.

Faites-lui comprendre l’importance de planifier

Si vous souhaitez que votre enfant apprenne à s’organiser et à anticiper, encore faut-il lui expliquer pourquoi cela est si important et comment cela l’aidera à gagner en efficacité dans son travail.

Planifier réduit sa charge mentale

Quand il a un exposé à rendre, un examen ou un contrôle, planifier directement des plages de révisions et indiquer la date de rendu sur son planning permet à son cerveau de se libérer de cette charge mentale. Au fur et à mesure, cela permettra à son cerveau d’anticiper. Cette faculté d’anticipation est d’ailleurs une fonction cognitive essentielle à développer pour réussir ses études.

Planifier l’aide à mieux gérer son stress

Planifier permet de se libérer d’un stress puisque tout est sous contrôle. Il a un examen à préparer et il a déjà prévu des plages horaires pour le réviser efficacement. Plus de stress de dernière minute ni de surcharge cognitive à gérer.

Planifier l’aide à ancrer les apprentissages

Quand votre enfant travaille à la dernière minute, les apprentissages se trouvent dans sa mémoire à court-terme. Il a appris uniquement pour limiter la casse pour l’examen du lendemain. Malheureusement, le savoir acquis à la dernière minute a tendance à disparaître. C’est ainsi que l’année suivante, votre enfant a l’impression de redécouvrir chaque notion quand elles sont revues en classe. Planifier son travail et donc prévoir des plages de réactivation de sa mémoire va lui permettre d’ancrer le savoir dans sa mémoire à long-terme et donc le rendre mobilisable à chaque instant.

Pour ne rien manquer de notre actualité, de nos conseils ou de nos articles dédiés à l'éducation et aux apprentissages de vos enfants, inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire. Tous les mercredis, à 14h, vous recevrez la Newsletter des parents.

Le nouveau livre de Zeneduc
Aidez votre enfant à libérer
son plein potentiel !
Présenté par: Sandrine
le 14 Novembre 2023
Partager sur: