login

Parcoursup : un parcours avant tout !

  1. Mieux se connaître pour mieux s’orienter
  2. Mettre en place des stratégies Parcoursup
  3. Mettre en avant votre singularité dans votre projet professionnel

Parcoursup : un parcours avant tout !

Comme son nom l’indique, Parcoursup s’inscrit dans un parcours. Comment voulez-vous que votre enfant fasse un choix d’orientation éclairé s’il ne sait ni qui il est, ni où il a envie d’aller ?

Mieux se connaître pour mieux s’orienter

Chaque personne a un talent caché, une pépite qu’il convient de découvrir pour lui permettre de libérer son plein potentiel.

Aller à la rencontre de soi, c’est aller à la découverte de ses forces et de ses faiblesses. C’est ne pas laisser ses peurs ou ses failles inconscientes diriger sa vie mais, au contraire, en prendre conscience pour les dépasser. C’est ne pas subir sa vie mais faire des choix assumés, déterminer son propre scénario de vie et écrire sa propre histoire.

Vous souhaitez que votre enfant découvre sa voie, c’est-à-dire une orientation qui rime avec épanouissement et réalisation de soi ? Encouragez-le à apprendre à se connaître dès la Troisième.

Partir à la découverte de son corps 

Son corps est le premier indicateur de son bien-être psychologique mais également psychique. S’il apprend à l’écouter, il percevra tous les messages qu’il lui envoie en permanence pour le remettre sur la voie qui lui ressemble, celle de son épanouissement. Aidez-le à le respecter et à le ressourcer, puis d’essayer à préserver au mieux son équilibre pour gagner en sérénité et avoir toute l’énergie nécessaire pour se réaliser et tracer sa propre voie au quotidien. N’oubliez pas, votre enfant est un être humain avec ses préoccupations et ses émotions et, à ce titre, il ne pourra se consacrer pleinement à ses apprentissages que s’il a de l’espace disponible dans son cerveau, c’est-à-dire si ses véritables préoccupations sont entendues et prises en compte.

Dans les méandres de son cerveau

Aidez-le à partir à la découverte de son fonctionnement mental propre et, à son rythme, d’apprendre à devenir autonome dans ses apprentissages. Il gagnera ainsi en motivation. Plus il s’impliquera dans ses études et plus il aura l’opportunité de déterminer les matières qui l’intéressent et de trouver une voie qui lui ressemble vraiment.

Au plus profond de son cœur

Encouragez-le à s’interroger sur qui il est vraiment, sur ses valeurs profondes et ses rêves pour construire un projet de vie qui saura l’épanouir. Plus il prendra confiance en lui et en ses capacités et plus il aura de chance de faire de ses rêves une réalité, de décider de son orientation et d’écrire sa propre histoire.

Mettre en place des stratégies Parcoursup

La plateforme Parcoursup permet de mettre au point des stratégies efficaces pour optimiser vos chances de voir vos vœux acceptés.

Au titre de ces stratégies, nous pourrions citer :

  • Dans l'onglet "Découvrir la formation", attardez-vous sur le taux d'accès de chaque établissement. Plus celui-ci est élevé et plus vous avez de chances d'intégrer cet établissement. Si le dossier de votre enfant est moyen, n’optez pas uniquement pour des établissements élitistes. Ouvrez-lui des portes pour maximiser ses chances de réussite.
  • Dans l'onglet "Comprendre les critères d'analyse des candidatures", regardez attentivement les pourcentages attribués à chaque critère. Certes avoir un parcours scolaire est souvent important mais des résultats scolaires moyens ne vous empêchent pas d'intégrer les établissements qui valorisent particulièrement le vécu de l'étudiant (ses stages, ses activités extra-scolaires, sa personnalité, son engagement, ...) Pas de stress, il y a toujours une façon de remplir votre dossier qui mette en avant vos atouts, vos talents, votre singularité.
  • Dans l'onglet "Consulter les modalités de candidature", n'oubliez pas de vérifier s'il y a des frais d'inscription à régler. Ce serait dommage que votre dossier ne soit pas retenu pour un problème "logistique".

Renseignez-vous en amont sur les stratégies les plus adaptées à votre cas spécifique. 

Mettre en avant votre singularité dans votre projet professionnel

Le projet professionnel est l’occasion de donner à découvrir qui vous êtes véritablement. Prendre le temps de bien le rédiger est essentiel. En tout état de cause, il est nécessaire d’expliquer la genèse de votre projet professionnel. Pour certains élèves, cela est une vocation, alors que pour d’autres, ce sont les rencontres, les stages qui ont donné envie de faire ce métier.

Il est important d’expliquer son parcours, les raisons qui font que l’on choisit tel domaine professionnel.

Allez à l’essentiel, soyez court, concis, impactant mais surtout soyez vrai !

Les blocs « activités » et centres d’intérêt portent sur quatre domaines :

Les expériences d’encadrement ou d’animation

Que vous ayez votre BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur), fait du soutien scolaire auprès d’enfants plus jeunes ou encore encadrer des jeunes lors d’entraînements de basket, de foot ou de danse, … C’est dans cet espace qu’il faut le mettre. Mais attention, pas de liste à la Prévert. L’objectif est de mettre en lien ce que vous avez fait avec votre projet professionnel.

L’engagement citoyen

Il s’agit de bénévolat (activité non rémunérée) comme l’engagement dans une association sportive, culturelle, environnementale, etc., l’aide aux devoirs bénévole ou encore le fait d’avoir été délégué de classe.

Encore une fois, l’objectif est de faire le lien entre l’activité et la qualité que cela vous a permis de développer. Exemple : empathie, respect, bienveillance, etc.

Attention : il faudra obligatoirement des actions bénévoles dans certaines filières comme médecine, paramédical, certaines écoles de commerce, etc.

Si vous n’avez encore rien à votre actif, pas de panique, il existe des sites de bénévolat pour des missions courtes.

L’expérience professionnelle.

Il s’agit des stages, des emplois saisonniers. Cette rubrique est importante pour certains établissements. De la même façon, pas de stress si pour l’instant, vous n’avez rien pour cette partie. Il est possible de faire des stages avec des conventions de votre lycée.

Sinon, la CCI propose des conventions de mini-stages de 1 à 5 jours.

L’ouverture au monde.

Il s’agit des soft skills, les compétences « douces ». Il ne faut pas se contenter ici non plus de lister ses voyages, mais expliquer ce qu’on en a retenu, les qualités qu’ils ont permis d’acquérir. Idem pour les pratiques sportives.

Par exemple : « La pratique du football m’a permis de développer l’esprit d’équipe, l’endurance, la force mentale, etc.

Dans ce bloc, on peut noter :

  • les activités extra-scolaires (sport, dessin, musique, etc.)
  • les résultats aux tests de langue (TOEIC, TOEFL, Cambridge, etc.)
  • le certificat Voltaire (avec le score obtenu)
  • la certification PIX (en informatique)

Accordez le temps qu’il faut à rédiger ces quatre blocs. Ils permettent de compenser des résultats scolaires moyens ou sont un atout supplémentaire pour les parcours sans faute.

Pour ne rien manquer de notre actualité, de nos conseils ou de nos articles dédiés à l'éducation et aux apprentissages de vos enfants, inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire. Tous les mercredis, à 14h, vous recevrez la Newsletter des parents.

Vous êtes plus vidéos ? Notre chaîne YouTube est là pour vous !

Le livre idéal pour Parcoursup
9 étapes pour mieux se connaître
et réussir ses études
Présenté par: Sandrine
le 15 Janvier 2024
Partager sur: