login
NOUVEAUTE 🎉 Découvrez Les 10 secrets des parents dont les enfants réussissent.

Comment utiliser sa mémoire visuelle ?

Aujourd’hui, nous allons découvrir comment utiliser notre mémoire visuelle pour apprendre plus efficacement et ancrer les apprentissages dans la mémoire à long-terme.

  1. Qu’est-ce que la mémoire visuelle ?
  2. Utilisez des diagrammes ou des schémas
  3. Privilégiez une prise de notes visuelle
  4. Utilisez des couleurs
  5. Regardez des vidéos éducatives et des tutos
  6. Créez des flashcards

Comment utiliser sa mémoire visuelle ?

Si nous avons tous un point d’entrée privilégié dans les apprentissages, nous avons tous besoin de solliciter nos trois mémoires (visuelle, auditive et kinesthésique) pour apprendre vite et bien.

Aujourd’hui, nous allons découvrir comment utiliser notre mémoire visuelle pour apprendre plus efficacement et ancrer les apprentissages dans la mémoire à long-terme.

Que ce soit pour vous ou pour votre enfant, testez le maximum de méthodes et d’outils d’apprentissage pour déterminer ceux qui vous correspondent le mieux. Nous sommes tous différents et nous avons tous une façon d’apprendre que nous devons découvrir pour choisi des stratégies d’apprentissage adaptées à notre profil.

Qu’est-ce que la mémoire visuelle ?

Il ne faut pas confondre la mémoire visuelle avec la seule mémoire photographique. La mémoire visuelle consiste à se constituer des représentations mentales pour apprendre. C’est la capacité de mémoriser les informations sous forme de schémas, de graphiques, d’images, …

Certains outils et méthodes d’apprentissage sont particulièrement adaptés pour exploiter la mémoire visuelle. Nous allons les découvrir ensemble.

Utilisez des diagrammes ou des schémas

Vous devez analyser ou exploiter des données chiffrées ? Mettez-les sous forme de diagrammes. Vous avez de multiples informations à intégrer ? Faites des schémas. Ces outils de la pensée visuelle, certes très connus, sont des incontournables pour visualiser un contenu et le retenir plus facilement.

Privilégiez une prise de notes visuelle

Nous avons l’habitude de prendre des notes de façon linéaire. Et si vous leur préfériez une prise de notes visuelle faite de cartes mentales, de sketchnotes, …

Cette prise de notes présente plusieurs avantages :

  • Elle est active : plutôt que de retranscrire telle quelle l’information reçue, elle sélectionne les éléments les plus importants et crée des liens.

  • Elle structure la pensée.

  • Elle développe la capacité de synthèse : en une feuille, tous les éléments importants sont retranscrits, les plus importants sont bien mis en lumière grâce à des pictos et à des couleurs.

  • Elle oblige le cerveau à se mettre en mouvement : seuls les mots-clés apparaissent. Pour obtenir le reste de l’information, nous devons demander à notre cerveau de faire un effort. Qu’a-t-il gardé en mémoire ? A-t-il oublié des éléments importants ?

Utilisez des couleurs

Le fait d'apporter de la couleur à nos notes les structure et concentre notre attention. Des études scientifiques démontrent que les couleurs augmentent la capacité d’apprentissage et la mémorisation.

En 2013, Mariam Adawiah Dzulkifli et Muhammad Faiz Mustafar écrivent dans l’article intitulé « The influence of Colour on Memory Performance » :

"La couleur nous aide à mémoriser certaines informations en augmentant notre attention. Le rôle que joue la couleur dans l'augmentation de notre attention est indéniable. Plus l'attention est portée sur certains stimuli, plus les chances de transférer ces stimuli vers une mémoire plus durable sont élevées". 

Regardez des vidéos éducatives et des tutos

La mémoire visuelle a besoin de voir concrètement les choses pour les appréhender pleinement. Tel Saint-Thomas, elle ne croit que ce qu’elle voit ! Favorisez les vidéos explicatives et les tutos. Ils aident à mieux comprendre des sujets parfois complexes. Ce sont d’excellents outils pédagogiques !

Créez des flashcards

Les flashcards sont des outils de mémorisation très facile à utiliser. L’idée est de prendre une fiche bristol, d’écrire une question au recto et la réponse au verso. Privilégiez des réponses courtes. Pour rendre cet outil encore plus efficace, vous pouvez agrémentez vos flashcards d’images et de couleurs.

Une fois que les cartes sont réalisées, il vous suffit de les reprendre régulièrement pour vérifier que vous savez répondre à toutes les questions. Procédez avec des tas. Quand vous savez répondre à une question, mettez-la de côté pour ne pas saturer votre cerveau avec des informations que vous connaissez déjà (c’est le tas n°1). En revanche, quand votre réponse est fausse, mettez la flash card dans un deuxième tas avec les cartes que vous aurez à reprendre. Cela permet à votre cerveau de focaliser son attention sur les informations qu’il n’a pas encore en mémoire.

On voit bien comment cet outil, en plus d’être ludique, optimise l’utilisation du cerveau. Il permet d’utilise le temps d’attention pour apprendre de nouvelles informations. Par ailleurs, grâce à leur petit format, les flash cards peuvent être emmenées partout : dans le métro, dans les salles d’attente chez le médecin. Plus de temps perdu ! Chaque moment peut être exploité pour réactiver la mémoire. Ces temps courts et réguliers de réactivation sont idéaux pour ancrer durablement les apprentissages sans aucun sentiment de saturation.

J’espère que ces conseils vous auront aidé à comprendre comment exploiter au mieux votre mémoire visuelle pour un apprentissage plus rapide et plus efficace.

Le nouveau livre de Zeneduc
Aidez votre enfant à libérer
son plein potentiel !
Présenté par: Sandrine
le 21 Octobre 2023
Partager sur: