login

Comment avoir un apprentissage en mathématiques réussi?

Découvrez comment segmenter les problèmes en mathématiques avant de les résoudre, maîtriser la numération et acquérir des automatismes grâce à des outils éprouvés permet un apprentissage des mathématiques réussi pour votre enfant

Comment avoir un apprentissage en mathématiques réussi?

Le cerveau humain est mono-tâche

Déjà Descartes, dans Le Discours de la méthode dit qu’il divise toujours un problème pour le ramener à son plus petit élément avant de le résoudre. De la même façon, une expérimentation récente montre que quand on projette une image différente à chaque œil, le cerveau humain est dans l’incapacité d’en choisir une des deux ce qui signifie qu’il ne peut pas traiter deux informations en simultané. Or, les énoncés de problèmes de mathématiques, même simples, comportent plusieurs informations. Il convient de doter les enfants d’outils pour segmenter l’information ainsi reçue.  Ces outils sont précisément ceux développés par la méthode des Abaques dans laquelle le tableau partie partie tout et le tableau de proportionnalité permettent aux enfants de répartir les différents éléments des énoncés de mathématiques en sous-parties élémentaires qui le guident directement vers la réponse. Alors que le tableau partie partie tout permet aux enfants d’appréhender l’addition et la soustraction, le tableau de proportionnalité les aide à structurer la multiplication et la division.

Un pré-requis : la numération

Bien évidemment avant de s’atteler aux grandes opérations encore faut-il vérifier que l’enfant maîtrise parfaitement le concept de numération. Un autre outil permet d’ancrer celle-ci dans le cerveau de nos enfants, j’ai nommé le boulier didactique. Grâce à sa manipulation des perles, l’enfant acquiert la compréhension concrète des nombres et des quantités. C’est cette étape fondamentale qui permet aux enfants de percevoir les quantités concrètes derrière les symboles mathématiques. Petit, on a tendance à ne pas percevoir si l’enfant a bien acquis cette notion car les chiffres manipulés se comptent sur les doigts des mains mais dès que l’on dépasse les dizaines, un enfant qui n’aura pas fait la correspondance entre le symbole mathématique et la quantité qu’il représente aura une fragilité dans ses apprentissages. Veiller à une bonne intégration de la notion de numération est ainsi essentiel pour un apprentissage serein en mathématiques.

La nécessité de la stabilité

Un élément trop négligé dans l’éducation moderne est la stabilité. De notre lever à notre coucher, nous avons mis en place une série d’automatismes : notre café du matin, notre trajet pour nous rendre au travail, nos méthodes et nos outils de travail. C’est leur stabilité qui nous permet d’être efficaces. Qui ne s’est jamais senti perdu sans son ordinateur ou face à un nouveau logiciel à acquérir ? La stabilité est source de sérénité. Pourquoi alors en priver les enfants ? C’est pourtant ce qui se passe avec la multiplication des méthodes pédagogiques. Les enseignants croient bien faire en proposant aux enfants diverses méthodes pour atteindre le même but. ceci ne fait en réalité que les désorienter. L’enfant ne sait pas quelle méthode choisir et ne peut s’appuyer sur un modèle éprouvé auquel il est habitué. L’improvisation n’existe qu’à partir du moment où on a acquis les fondamentaux. Le plus grand joueur de tennis peut commencer à avoir des coups de génie  « signés »  (ie qui sont sa marque de fabrique) que lorsqu’il maîtrise parfaitement la technique de base du tennis ce qui passe par des heures d’entraînement avec des outils éprouvés et des automatismes qui se mettent en place. Essayez de lui changer sa raquette avec la tension de son cordage et vous verrez son génie fondre en quelques instants.

Votre enfant a un blocage en mathématiques ou vous craignez qu'il n'en développe un, regardez de plus près les formations développées par Michel Vigier, Président de l'Association française pour la prévention de l'innumérisme.

Grand jeu concours Zeneduc
5 livres à gagner
du 23 août au 22 septembre
Présenté par: Sandrine
le 22 Mai 2018
Partager sur: