login

Comment aider son enfant à apprendre efficacement ?

Beaucoup de jeunes passent des heures sur leurs devoirs sans grands résultats. Ils ont du mal à retenir les informations. Comment les aider à apprendre efficacement ?

Comment aider son enfant à apprendre efficacement ?

Beaucoup de jeunes passent des heures sur leurs devoirs sans grands résultats. Ils ont du mal à retenir les informations, oublient ce qu'ils apprennent. Comment les aider à apprendre efficacement ?

Aidez-les à ne pas confondre comprendre, mémoriser et apprendre

Souvent, quand des parents nous appellent, démunis, parce que leur ado n'est plus motivé et passe des heures à son bureau pour des notes médiocres, il apparaît que :

  • soit il a pour habitude de passer directement aux exercices d'application sans avoir fait l'effort, au préalable, d'avoir pris connaissance de sa leçon. Dans ce cas, il applique par mimétisme ce qui lui est demandé dans l'énoncé et dès que cela se complexifie, il se trompe. 
  • soit il a bien lu sa leçon, l'a comprise mais s'est contenté de cette étape, certes essentielle mais tout à fait insuffisante. En effet, comprendre est un passage, comme une étincelle entre le moment où l'on n'a pas compris et le moment où le déclic se produit et où le cerveau appréhende la notion, la fait sienne. Le savoir ainsi acquis est stocké dans la mémoire à court terme ce qui signifie qu'il y a de grandes chances pour qu'il se soit évaporé dès le lendemain matin.
  • soit il a bien fait l'effort de mémoriser sa leçon c'est-à-dire de l'apprendre par coeur mais sans avoir cherché à la comprendre. Là encore, le résultat risque de s'avérer décevant.

Ainsi, la première des choses à faire est de leur expliquer qu'il y a cinq étapes dans le processus d'apprentissage : porter son attention, comprendre, mémoriser (c'est-à-dire réactiver plusieurs fois sa mémoire), réfléchir et extrapoler.

Favorisez une approche multisensorielle des apprentissages

Pour apprendre efficacement, il faut avoir recours à ses mémoires :

  • mémoire auditive ("j'entends, j'apprends"),
  • mémoire visuelle (c'est-à-dire avoir recours à des représentations mentales)
  • mémoire kinesthésique (c'est-à-dire toucher, bouger, expérimenter)

mais également aller puiser dans ses émotions. Nous avons tous une façon privilégiée d'encoder le savoir. Néanmoins, c'est en combinant ces différentes approches que l'on pourra ancrer le savoir durablement dans sa mémoire.

Ainsi, encouragez-les à utiliser la pensée visuelle (sketchnotes, cartes mentales, schémas, pictogrammes, dessins, ...), les outils auditifs (réciter à haute voix, travailler en binôme en expliquer le cours à un ami, écouter des podcasts, ...), les outils efficaces pour booster la mémoire kinesthésique (bouger, marcher, manipuler, demander des exemples concrets au professeur, ...)

Aidez-les à trouver les stratégies d'apprentissage qui leur correspondent

Il existe de nombreuses méthodes et stratégies d'apprentissage mais toutes ne sont pas adaptées à votre enfant. Aidez-le à tester différents outils (QQOQCP, utiliser des acronymes ou des jeux de mots, se créer des histoires pour retenir une liste de mots, la méthode de Loci, ...) pour déterminer ceux qui l'aident à apprendre plus efficacement. 

Prenons un exemple concret

Swann devait retenir la fameuse liste de mots en "ou" qui font leur pluriel avec un "x" à la place du "s". Pour l'aider à bien mémoriser :

  • Nous avons d'abord dessiné la liste de mots avec les représentations mentales qui lui parlaient. Nous avons donc dessiné un gros hibou, avec un collier (bijou), un ballon (son joujou) et des poux sur la tête. Puis, nous avons rajouté un garçon qui lance un caillou sur le genou du hibou. Il nous restait à trouver comment intégrer le "chou". C'est Swann qui m'a dit "Ce n'est vraiment pas chou !" Le tour était joué !
  • Pour bien ancré cette liste dans son cerveau, nous avons ensuite écrit la petite histoire qui allait avec cette illustration en prenant bien soin de mettre les mots à retenir dans une autre couleur (plus visible).

Premièrement, Swann a trouvé ce moment amusant mais surtout, depuis, il n'oublie plus cette liste de mots. Bien entendu, la bonne stratégie d'apprentissage dépend, à la fois, du profil et de l'âge de votre enfant. Il ne s’agit pas de calquer ce qui fonctionne pour d’autres mais, au contraire, d’aider votre enfant à découvrir ce qui l’aide pour être plus efficace dans ses devoirs. L’objectif est de lui permettre d’apprendre vite et bien pour ne pas risquer qu’il se démotive en restant des heures devant son bureau pour des résultats moyens.

Si vous avez besoin d'être aidé pour accompagner votre enfant, c’est tout à fait normal. Nos formatrices spécialistes des apprentissages peuvent prendre le relai dans la formation intitulée Comment apprendre en fonction de son profil d'apprentissage?

Maintenant, c'est à vous de jouer ! N'hésitez pas à m'envoyer les réalisations de vos enfants. Qui sait peut-être pourrons-nous la publier pour qu'elle aide d'autres enfants ?

Pour ne rien manquer de notre actualité, de nos astuces ou de nos articles dédiés à l'éducation et aux apprentissages de vos enfants, inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire. Tous les mercredis, à 14h, vous recevrez la Newsletter des parents.

Vous avez un sujet que vous aimeriez que l'on aborde ? Ecrivez-moi, cette newsletter est là pour apporter des réponses concrètes à vos préoccupations de parents ! A très bientôt !

Le livre idéal pour Parcoursup
9 étapes pour mieux se connaître
et réussir ses études
Présenté par: Sandrine
le 21 Juillet 2023
Partager sur: