login

Orientation des jeunes : quelles solutions?

Pour la première fois dans son histoire, le Conseil Economique et Social (CESE) a créé une plateforme citoyenne pour réunir les propositions de tous sur l'orientation des jeunes.

Orientation des jeunes : quelles solutions?

La consultation du CESE sur l'orientation des jeunes

Pour la première fois dans son histoire, le Conseil Economique et Social (CESE) a créé une plateforme citoyenne pour réunir les propositions de tous sur l'orientation des jeunes avec pour objectif d'avoir assez de matière pour analyser ces propositions et concrétiser les plus pertinentes d'entre elles.

Pour rappel, le CESE est un trait d'union entre les citoyens et les pouvoirs publics. Il offre ainsi aux citoyens beaucoup de liberté d'expression et d'écoute pour construire des consensus, des compromis sur les grandes questions économiques et sociales.

La plateforme citoyenne mise en place est une forme innovante d'intelligence collective qui permet de faire coexister plusieurs éclairages sur une même problématique, celle de l'orientation des jeunes pour arriver à un vrai rapport avec des propositions claires et opérationnelles.

Suite à cette participation citoyenne, trois problèmatiques ont été retenues par le CESE :

1. La première sur les stages et les périodes de découvertes, à savoir comment dès la 4ème ponctuer le parcours des jeunes de la découverte des métiers?

2. La deuxième porte sur la question intergénérationnelle (le mentorat), à savoir sur le partage d'expérience entre les salariés et es jeunes, les retraités et les jeunes ou même de toutes jeunes recrues et les étudiants qui se osent des questions sur leur voie d'orientation.

3. Comment sensbiliser le jeune à la thématique de l'égalité homme - femme ?

Lors de la consutation, chaque groupe de participants devaient se pencher sur l'une de ces trois problématiques et Zeneduc a sélectionné le stage et plus précisément, la question fondamentale du matching entre l'offre et la demande de stage. 

Nous avons commencé à réfléchir sur les moyens de faire en sorte que les entreprises et les stagiaires se rencontrent pour évaluer ensemble la pertinence d'un stage. On nous demandait de réfléchir au "matching" alors poursquoi ne pas interroger tout simplement les rois du matching, à savoir les sites de rencontres amoureuses. Les deux idées que nous avons développées émergent d'ailleurs de l'univers de la rencontre amoureuse.

Créer des espaces de speed dating du stage

En effet, nous avons d'abord proposé de créer un Forum de stage sous forme de speed dating pour que en quelques minutes seulement, entreprises et jeunes puissent apprécier leur envie de travailler ensemble. Pour plus de facilité, il pourrait être envisagé de réaliser ces rencontres dans le cadre des Forums métiers en les rendant obligatoires dans la scolarié. L'objectif étant bien évidemment que tous les jeunes soient exposés à ce premier entretien.

Créer le Tinder du stage

Notre deuxième idée a été de créer un Tinder du stages où les critères de matching seraient objectifs et sortiraient du classique CV qui a tendance a accentuer les inégalités. En effet, l'idée serait que les entreprises exposent les mots clés pour définir leur besoin, les qualités attendues du stagiaire (créativité, rigueur, etc.) et que, de l'autre côté, les jeunes définissent leurs compétences, leurs attentes et leur personnalité. Pour éviter sur "sur-vente", les critères du jeunes pourraient être validés par des conseillères d'orientation spécialement formées à cet effet dans les écoles. Le tampon apposé qui certifierait à la fois les compétences et l'attitude du jeune serait une garantie pour les entreprises pour éviter les déceptions lors de la rencontre.

A ce jour, nos idées sont en train d'être analysées et intégrées en partie par le CESE. Nous saurons le 11 avril lesquelles ont été retenues... Suspens!

Le livre idéal pour Parcoursup
9 étapes pour mieux se connaître
et réussir ses études
Présenté par: Sandrine
le 14 Mars 2018
Partager sur: