login

Optez pour une rentrée sereine !

La rentrée est souvent synonyme de stress. Découvrez nos conseils pour rendre cette période la plus sereine possible pour vous et vos enfants. 

  1. Communiquez avec votre enfant
  2. Etablissez une routine
  3. Aidez-le à fixer des objectifs
  4. Encouragez son autonomie
  5. Accordez-lui des moments de pause
  6. Gérez votre propre stress et vos émotions

Optez pour une rentrée sereine !

La rentrée scolaire est souvent un moment stressant pour vous et pour vos enfants. D’un côté, elle marque le retour à la routine et aux contraintes inhérentes à celle-ci. De l’autre, elle représente un saut dans la nouveauté : nouveau maître, nouveaux camarades de classe, nouvelles matières, …

Comment rendre cette période plus sereine pour votre famille ?

Communiquez avec votre enfant

Cette première semaine de rentrée scolaire est essentielle. Prenez le temps d’écouter votre enfant, ses préoccupations, ses questionnements. Demandez-lui de vous raconter ses impressions, son ressenti. Est-il avec ses meilleurs amis ? Comment trouve-t-il ses nouveaux professeurs ? Quelle est l’ambiance à l’école ? Ces discussions sont très saines :

  • Elles permettent à votre enfant de comprendre que vous êtes à son écoute et de bâtir ainsi une relation parent-enfant basée sur la confiance.
  • Elles lui apprennent à aller à la rencontre de ses émotions (les ressentir, les identifier, les exprimer) pour, progressivement, découvrir comment les gérer.
  • Elles vous permettent, à vous, parents, de déceler, très tôt, un éventuel mal-être ou des prémices de harcèlement et d’agir en conséquence.

Etablissez une routine

Un bon cadrage avec des horaires réguliers de sommeil, des temps fixes dédiés aux devoirs et eux repas, permet, en général, une année plus sereine. Cela crée un sentiment de stabilité dont les enfants ont besoin même s’ils rechignent à s’y conformer. Cela est d’autant plus vrai pour les enfants qui présentent un trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) et pour les HPI.

Et pour vous, cela donne le sentiment que « ça roule » ce qui réduit considérablement votre charge mentale !

Aidez-le à se fixer des objectifs

Fixer des objectifs concrets est la première étape de la stratégie d’apprentissage car c’est un élément essentiel de la motivation. En effet, l’information que l’on reçoit passe par deux filtres cognitifs que sont l’attention et l’émotion. Nous sommes capables d’apprendre d’une façon active uniquement ce que nous pensons pouvoir utiliser à l’avenir. Ainsi pour apprendre efficacement et ancrer les apprentissages dans la mémoire à long-terme, votre enfant va devoir expliquer à son cerveau l’utilité d’apprendre chaque notion. Plus le cerveau comprendra pourquoi il doit apprendre, plus il sécrétera de la dopamine, plus votre enfant sera motivé et plus l’information sera ancrée.

Vous souhaitez qu’il se mette en mouvement ? Aidez-le à se fixer les bons objectifs ! En fonction de sa personnalité, de son rythme, il pourra se fixer des objectifs quotidien, hebdomadaire ou plus long-terme mais une chose est sûre : sans objectif, pas de résultat.

Encouragez son autonomie

Pour cela, dès le début de l’année, aidez-le à mettre en place les bons outils et notamment un planning de révisions efficace. Cela lui permettra d’apprendre à s’organiser et de gérer ses devoirs en toute autonomie.

Bien entendu, cela ne vous empêche pas de rester impliqué et de vous intéresser à ses résultats scolaires, à ses amis ou à ses activités extrascolaires. Rendez-le responsable de son emploi du temps tout en exerçant, à distance, le contrôle nécessaire pour l’aider en cas de besoin.

Accordez-lui des moments de pause

On ne le dira jamais assez : les moments de pause sont au moins aussi importants que les moments où il étudie. Son cerveau ne peut pas rester concentré de manière linéaire sur des temps longs. Aidez-le à développer ses passions à travers des activités extrascolaires (artistiques, sportives, humanitaires, …). Non seulement ces activités lui permettront de se ressourcer et de se recharger en énergie positive (ce qui est idéal pour augmenter sa capacité de concentration et sa motivation au travail) mais elles l’aideront également à mieux gérer son stress et ses émotions, à prendre confiance en lui et en ses capacités, à développer des compétences essentielles (solidarité, travail d’équipe, créativité, altruisme, …) Il apprendra ainsi, petit à petit, à mieux se connaître. Quelles sont ses passions ? Ses atouts ? Ses valeurs ? Ses rêves ?

Gérez votre propre stress et vos émotions

N’oubliez pas, nos enfants sont de véritables papiers buvards. Pour nous aussi, la rentrée est stressante. Nous redevenons multitâches : le boulot, les courses, les devoirs, les sorties, … Nous rentrons souvent du travail, fatigués et préoccupés. Apprenez à faire le vide et à prendre soin de vous pour leur montrer un modèle positif de gestion du stress et des émotions.

Rappelez-vous que chaque enfant est différent. Vous pouvez donc adapter ces conseils en fonction de la personnalité et des besoins spécifiques de votre enfant. L’objectif est de créer un environnement de soutien et de confiance mutuelle pour que la rentrée scolaire se déroule de la manière la plus sereine possible.

Grand jeu concours Zeneduc
5 livres à gagner
du 23 août au 22 septembre
Présenté par: Sandrine
le 03 Septembre 2023
Partager sur: