Jeudi 10 janvier, Zeneduc était invité par l’école Saint-Joseph dans le 15ème arrondissement de Paris pour animer une conférence sur le thème « Comment apprendre à vos enfants à apprendre efficacement ? ». L’occasion pour échanger avec les parents pendant une heure et demie sur les meilleures pratiques pour comprendre, mémoriser durablement, structurer sa pensée et développer un esprit critique et une pensée autonome.

Comprendre le fonctionnement de notre cerveau

Pour comprendre comment aider nos enfants comment apprendre efficacement, encore faut-il comprendre comment fonctionne le cerveau humain. A la naissance, seules dix pour cent de nos connexions neuronales existent. Ce qui signifie que l’on va devoir acquérir les 90% restants. Confronté à un apprentissage ou à une nouvelle expérience, notre cerveau va établir une série de connexions neuronales pour pouvoir appréhender cette nouvelle situation qui se présente à lui. Ces connexions de neurones sont très rapides pendant les cinq premières années (environ 1000 connexions créées par seconde). Lorsque deux neurones se connectent, cela se nomme une synapse.

Pour aider le cerveau à créer ces connexions neuronales, il y a des facteurs facilitants (la confiance en soi, le bien-être, la sympathie par rapport à la personne qui nous enseigne, …) et des facteurs freinants (la peur, le manque de sommeil, le fait de ne pas avoir d’affinités avec l’enseignant, etc.) Plutôt que de laisser l’information circuler harmonieusement et permettre ainsi aux neurotransmetteurs et aux hormones les transmissions entre synapses, le stress va produire du cortisol qui bloque les apprentissages.

Ainsi, pour aider nos enfants à apprendre efficacement, la première des choses est de créer un environnement calme et serein pour leurs apprentissages et de favoriser un sommeil réparateur et régulier.

La profusion d’informations

Par ailleurs, il convient de comprendre que notre cerveau est soumis à un flux d’informations incessants encore accru par les nouvelles technologies et l’arsenal du temps réel. On a des notifications sur nos téléphones, des chaînes d’infos 24 heures sur 24. Face à toute cette information, il va falloir aider le cerveau de nos enfants à faire un tri pour ne retenir que l’information pertinente. Pour ce faire, ils vont apprendre à concevoir, en amont, un projet d’attention, matière par matière, pour ne mobiliser leur attention soutenue pour capter les informations relatives à ce projet d’attention. Une fois qu’ils ont indiqué à leur cerveau les bonnes informations à apprendre, encore faut-il les ancrer dans la mémoire pour pouvoir se les approprier et les réutiliser à bon escient en fonction  des demandes formulées par le professeur.

Pour aider votre enfant à avoir une méthode de travail efficace et à comprendre comment mobiliser son cerveau à chaque étape de l’apprentissage : comprendre, mémoriser, restituer, n’hésitez pas à lui faire suivre la formation Comment apprendre efficacement ? mise au point par notre orthopédadogue, spécialiste en apprentissage basé sur les neurosciences.

Les différents types de mémoire

Une fois que l’on a bien compris comment mobiliser notre cerveau pour un apprentissage réussi, il faut s’intéresser aux outils. Or, il s’avère qu’il n’y a pas une bonne méthode que l’on pourrait imposer à tous les enfants pour la bonne raison qu’ils sont tous différents. Ils ont des personnalités, des rythmes et des types de mémoire différents et il conviendra de s’y adapter pour les aider à réussir. Ainsi, un enfant auditif apprend ce qu’il entend, un visuel apprend grâce à des représentations mentales des idées et les kinesthésiques en bougeant.

Pour connaître la mémoire prédominante de votre enfant et l’aider à la respecter pour un apprentissage serein et réussi, faites-le suivre la formation 6h pour apprendre à apprendre créée par Anne-Marie Gaignard, auteur de Hugo et les secrets de la mémoire.

Et si votre enfant est un visuel, offrez-lui un cadre d’apprentissage adapté grâce à la formation Maîtriser la carte mentale qui lui permettra de structurer et synthétiser sa pensée en un schéma et restituer ses apprentissages à l'écrit comme à l'oral (dans le cadre de présentations ou de contrôles). En effet, les cartes mentales sont l’outil d’apprentissage par excellence pour les enfants visuels qui ont besoin d’avoir des images mentales pour apprendre, d’avoir recours à la couleur, etc. qui lui permettra de structurer et synthétiser sa pensée en un schéma et restituer ses apprentissages à l'écrit comme à l'oral (dans le cadre de présentations ou de contrôles).